Une craie en plongée

Cette expérience nécessite un véritable morceau de craie, et non une craie en plâtre. Lorsqu’il est plongé dans l’eau, le morceau laisse échapper des minuscules bulles d’air, et on peut même percevoir un léger sifflement.

Fiche d’accompagnement de l’expérience:
 

Matériel
  • un morceau de craie neuf ;

  • un verre d’eau.

Montage et réalisation

Plonger un morceau de craie neuf dans un verre rempli d’eau. Pendant quelque temps on voit s’échapper de minuscules bulles d’air en même temps qu’on perçoit un léger sifflement (voir la photo).

 

Explications

La craie est un matériau qui est mouillé par l’eau.
Il y a libération d’énergie lorsque la surface mouillée par l’eau augmente (en raison des forces d’adhésion).
La craie étant poreuse, elle contient des interstices remplis initialement d’air. L’eau s’infiltre par capillarité dans ces interstices et en chasse l’air. En s’échappant à travers des espaces très étroits, l’air excite des vibrations du morceau de craie.
Ce sont ces vibrations qui provoquent un léger sifflement.

 

Remarques

La capillarité dans les interstices de la craie intervient également dans l’expérience  « La craie qui brûle »

cette fiche a été vue 3531 fois